Concerts
Festival des Vieilles Charrues 2005

Carhaix (Finistère, Bretagne)

Festival des Vieilles Charrues 2005

Les 22, 23 et 24 juillet 2005

par Manu le 4 août 2005

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

 Blues Explosion : The Devil’s Time.

Dimanche. La nuit est tombée. Le diable peut sortir de sa tanière. Jon Spencer assure pourtant que « This is not the Devil’s Music » mais rassure juste après “But it feels like the devil’s time !”. Comme d’habitude, le show est sombre. La scène n’est pas très éclairée et Jon Spencer cherche d’emblée à éviter le seul projecteur braqué sur lui en déplaçant son pied de micro et avançant fréquemment sur le bord de la scène d’où on le voit à peine dans son costume sombre.

JPEG - 23.5 ko
Blues Explosion (c) Volubilis

Le concert est bon ! Excellent ! Un régal ! Mieux qu’à la Route du Rock en 2004. On sent le public pris à froid. Beaucoup ne semblaient pas connaître. A entendre les discussions après le concert, beaucoup semblent avoir pris une sacrée leçon de rock’n’roll. L’ambiance grimpe crescendo et Jon Spencer, éternel Elvis moderne sous acide, fait tout pour faire monter la sauce. Il hurle, vocifère, éructe dans son micro saturé et ne cesse de marteler les mots « Bluuuuues Exploooosion !!!!!!!!! ».

L’entente au sein du trio est parfaite. Les morceaux s’enchaînent quasiment sans temps mort et les musiciens réagissent entre eux au quart de tour. 15 ans de métier déjà à délivrer le même mélange de rock’n’roll et blues crados sans concession.

Quasiment que des morceaux récents dans la setlist. L’intégralité de Damage, le dernier formidable opus du trio, aura été joué plus quelques morceaux du précédent comme She Said ou Sweet’n’Sour. Pour quelqu’un qui comme moi connaît par cœur ce formidable album très travaillé en studio car mixé par de nombreux producteurs et DJ comme DJ Shadow, le concert ressemble à une jouissive relecture brute de décoffrage de l’album ainsi débarrassé de tout bidouillage électronique. Avec seulement deux guitares et une batterie, les morceaux ne perdent rien. Bien au contraire, ils se transforment en véritables petites bombes fabriquées pour la scène. Un grand moment. Au même titre que les Stooges, un grand groupe à ne surtout pas rater !

 Le Reste.

Je retiendrais également de ce Week End la folie électro de LCD Soundsystem. Un tel concentré d’énergie qu’on aurait pu croire à un concert de punk !

New Order, qui a fait un show très correct visiblement mais je ne suis pas franchement fan. Les 80’s et moi ça fera toujours 4.

JPEG - 23.1 ko
Nosfell (c) Volubilis

L’extra-terrestre Nosfell qui m’a mis sur le cul. Je ne sais pas de quelle planète il vient avec son langage bizarre, son sampleur, son comportement étrange et ses tatouages. Par moment, j’avais l’impression de voir un animal sauvage. Concert court mais suffisant pour faire rentrer une foule immense dans son univers. Un artiste rare.

On ne m’y reprendra plus. 2 fois que je fais l’effort d’assister à un concert de Mickey 3D. Je ne comprends toujours pas le succès de ce groupe. Certaines de ses chansons FM attirent pourtant ma sympathie, sans plus, et je me dis que tout cela doit prendre corps en live. Mais non. C’est creux. Archi-creux. Musicalement, il n’y a rien. Tout juste une ou deux mélodies de simplets. Largement surestimé. Le jour où les gens s’en rendront enfin compte, ce groupe tombera de très haut !

JPEG - 24.1 ko
Ridan (c) Volubilis

Ridan aura été une excellente surprise pour moi. Je m’attendais à un concert chiant et prétentieux de chanson à textes mais non. Malgré la pluie, il a soulevé le public avec une musique finalement assez diversifiée et enjouée. Avec en prime, une jolie reprise du Laisse Béton de Renaud transformée en Laisse Breton.

Après la tornade Stooges, passaient deux groupes que je voulais absolument voir : The Kills, le duo minimaliste sauvage et sexuel. Et les espagnols de The Sunday Drivers, révélations des dernières Transmusicales avec leur pop sans prétention mais bien agréable. Mais, j’ai mis beaucoup de temps à me remettre des Stooges. Je n’ai capté que quelques bribes de très loin de ces deux concerts. Pas assez pour donner mon avis, mais ça avait l’air très bien.

JPEG - 22.2 ko
The Kills (c) Volubilis

Je ne suis pas resté longtemps pour voir Devendra Benhart. Mais j’ai été conquis ! De somptueuses chansons folks et pop avec des harmonies vocales à la Byrds. A revoir très vite, j’espère, dans une petite salle.

Je retiendrai l’ahurissante reprise de Rock The Casbah des Clash par Rachid Taha. Pourtant pas fan du monsieur, avec ce morceau-là (et seulement celui-ci), il a déployé une énergie formidable. Ajoutez à cela l’effet foule et ces dizaines de milliers de personnes chantant à tue-tête le refrain en sautant dans tous les sens et vous obtenez un moment magique.

JPEG - 31 ko
Franz Ferdinand(c) Volubilis

A noter aussi l’excellente prestation des Écossais de Franz Ferdinand. Certes, c’est du rock pour puceau, mais il faut bien avouer que c’est incroyablement bien foutu et comme ils n’ont pas d’autres prétentions que de faire de la musique « pour faire danser les filles », je dis chapeau messieurs ! C’est réussi à 200%. Efficace. Même avec une setlist composée pour moitié de nouveaux morceaux extraits du futur nouvel album. M’enfin, je conseillerai quand même à leurs jeunes fans d’aller faire un tour du côté du Blues Explosion ou des Stooges, histoire de prendre quelques leçons de rock’n’roll.

Encore un week-end inoubliable passé à Carhaix dans ce gigantesque et incomparable festival.

La Bretagne, ça vous gagne !



[1crédits photo : Volubilis et Frédéric Villemin de TasteOfFindie

Vos commentaires

  • Le 2 novembre 2012 à 11:50, par clem21 En réponse à : Festival des Vieilles Charrues 2005

    je n’ai jamais vu deep purple en festival mais je les ai vu 2 fois en concert et franchement c’est magistral. en tant que guitaristre... steve morse sait faire part de ces émotions sur sa guitare, j’apprécie énormement ce guitariste car à chaque concert même au plus bas de sa forme il assure grave, refais les plus beaux riffs du groupe à la perfection et des solos exceptionnels. quand tu vois le publique sur le peu de vidéos que t’as on peu admirer un publique en folie donc c’est que ce n’était pas s’y « mauvais » comme tu le dirais, après bien sur je n’y était pas... je ne peux pas juger correctement. mais en les ayants vu en concert je donne 20/20 à tous les musiciens.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom