Nouveautés
Sponge Rock

Sponge Rock

Tobias Gordon

par Giom le 5 septembre 2005

2

Autoproduit, sorti en avril 2005

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Après avoir débuté très tôt par le punk et avoir ensuite été le chanteur du groupe fusion-rock-hiphop Hia Bias Gang (qui a notamment tourné avec des groupes à succès comme Dolly ou Watcha...), Tobias Gordon se lance dans l’aventure solo avec comme bonne idée de départ que, suite à la révolution électro qui a bouleversé tous les genres majeurs de la musique populaire, l’avenir ne peut être qu’aux mélanges et à la diversité des styles réunies dans une seule œuvre.

On peut malheureusement regretter, à l’écoute de Sponge Rock, que la qualité de ne soit pas toujours au rendez-vous car, à force de vouloir forcer dans le patchwork, les morceaux de cet album finissent par perdre toute cohérence. N’est pas Beck qui veut et notre multi-instrumentaliste alsacien en fait malheureusement les frais. De plus, les prises de risque électro (comme sur les titres qui débutent le disque : Spacecrew, Fellows ... ou bien sur l’ultime morceau Elektricicity) tournent parfois au gadget et certains solos de guitares rappellent les pires dérives heavy metal des 80’s tendance Nigel Tufnel.

Tout cela est bien dommage car la démarche artistique de Tobias Gordon semble sincère, cherchant sur chaque titre à créer de nouvelles mixtures musicales qui malheureusement sont parfois ... indigestes. Il n’empêche que l’artiste réussit le mieux sur des titres de folk électrique (comme le très neilyoungien -pas sûr que ça se dise- Jack ou encore Time ...) Le morceau Cut My Finger, basé sur une agréable partie de guitare acoustique, parvient même à toucher l’auditeur et gagnerait peut être à plus de dépouillement. Peut-être est-ce là, la voie à suivre pour cet artiste ? ...

Quant à la voix, très grave et rauque, limite d’outre-tombe, elle ne plaira certainement pas aux fans de choses sirupeuses dans le style de Coldplay - mais ceci n’est franchement pas grave -, on peut cependant regretter qu’elle subisse de trop nombreuses transformations qui font parfois pencher les compositions vers le kitsch et renforce le côté artisanal du home studio.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. Spacecrew (5’55")
2. Fellows (4’05")
3. Jack (3’53")
4. Time (4’23")
5. Fresh (4’09")
6. Tight In My Trousers (5’38")
7. Fake (5’16")
8. Gettin Down (3’39")
9. You Don’t Fit That (4’03")
10. Cut My Finger (5’29")
11. Hiway (4’13")
12. Electricity (1’06")
 
Durée totale : 51’48"

Pour plus de renseignements : http://tobiasgordon@hotmail.com