Sur nos étagères
Young For Eternity

Young For Eternity

The Subways

par Tami le 3 janvier 2006

3

paru le 4 juillet 2005 en Grande-Bretagne et le 11 octobre 2005 en France (Infectious Records)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

The Subways est un jeune trio anglais originaire de Londres. Le groupe est composé de deux frères, Billy Lunn (guitare/voix) et Josh Morgan (batterie) ainsi que de Charlotte Cooper (basse/voix). Les influences de la tête pensante du groupe, Billy, tourne autour de Nirvana et Oasis. Il a trouvé une muse en la personne de Charlotte et, tout naturellement, il lui a appris à jouer de la basse. Elle est sa source d’inspiration mais elle est aussi et surtout la blonde sexy du groupe, un petit détail, certes très réducteur, mais qui a permis au groupe de faire parler de lui. Billy a l’ingénieuse idée de faire chanter sa fiancée dans quelques démos du groupe (At 1 AM, You Got Me, I Think I’m In Love, Oh Yeah...). Avec sa voix d’adolescente un peu garce, Charlotte envoie quelques paroles bien placées dans les refrains, ce qui rend les chansons bien plus percutantes.

Si vous avez plus de vingt ans et que vous maîtrisez un peu l’anglais, vous allez avoir du mal à être charmé par The Subways. Les chansons sont assez naïves avec des rimes simplistes contenant, par exemple, les mots “tea” et “T.V.” et des paroles à la limite du ridicule “You are the sun / You are the only one / You are so cool / You are so rock & roll”. Billy Lunn n’était pas majeur lors de l’écriture du texte mais cela n’explique pas tout. Le nom de leur opus Young For Eternity est peut être une façon d’ironiser sur leur jeune âge... La chanson qui porte le titre de l’album ne confirme pas vraiment cette hypothèse (une sombre histoire de Dracula apparemment dans le texte).

Mais faisons abstraction des paroles. The Subways nous offrent des compositions bien menées, chaque morceau est unique malgré une formation assez simple de guitare, basse, batterie. Billy essaye d’imiter son idole Kurt Cobain avec la jolie invitation qui ouvre le disque I Want To Hear What You Have Got To Say et s’en sort assez bien. Des titres bien accrocheurs comme Holiday et With You alternent avec de jolies ballades telles que Lines Of Light et No Goodbyes. D’ailleurs sur les chansons plus mélancoliques, la voix du chanteur est moins nasillarde et moins insupportable que sur les morceaux plus énervés. Le single Rock & Roll Queen est à oublier, surtout pour ses paroles atroces et pour sa musique très lente. Dommage qu’un morceau comme At 1 AM, qui est un véritable tube, soit relégué en piste cachée...

Le disque de The Subways est certes maladroit, à cause de ses paroles trop innocentes, mais gageons que pour la suite, Billy Lunn saura mieux maîtriser ses textes. Le chanteur parle déjà du prochain opus de The Subways où il a émis la curieuse envie de travailler avec un producteur différent pour chaque chanson.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. I Want To Hear What You Have Got To Say (3’24")
2. Holiday (1’51")
3. Rock & Roll Queen (2’50")
4. Mary (2’59")
5. Young For Eternity (2’07")
6. Lines Of Light (2’12")
7. Oh Yeah (2’57")
8. City Pavement (2’43")
9. No Goodbyes (3’31")
10. With You (3’01")
11. She Sun (3’20")
12. Somewhere / At 1 AM (11’22")
 
Durée totale : 42’22"

- Site officiel : http://www.thesubways.net