Sur nos étagères
La Victoire Sommeille

La Victoire Sommeille

Jeunesse Apatride

par Cypher le 28 mars 2006

3

sorti en mars 2005 (Fire And Flames Music)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Bon alors avant toutes choses, Jeunesse Apatride, c’est quoi, c’est qui ? Et bien Jeunesse Apatride c’est un sympathique groupe de streetpunk/OI ! québécois, très politisé et qui commence à avoir pas mal d’albums à son actif, avec une démo et trois albums et pas mal d’apparitions sur diverses compiles. Jeunesse Apatride c’est François et Bert aux guitares, Hans à la batterie, Corinne à la basse et aux choeurs et surtout la chanteuse Caro qui donne aux groupe toute sa personnalité.

Dès les premières secondes du CD le premier solo du morceau retentit, solo sur lequel se greffe très rapidement la rythmique. Premier constat : cet album s’inscrit dans la lignée des précédents, c’est de l’excellent son. Une rythmique guitare/basse/batterie certes tout ce qu’il y a de plus basique et pas forcément très recherchée, mais les soli suffisent à rendre le tout mélodieux et très entraînant. À l’image de nombreux groupes de la scène punk-rock : simple mais efficace. Mais ce qui fait la qualité de ce groupe, ce qui le fait sortir du lot c’est le chant. Caro a vraiment une voix incroyable, à mi-chemin entre cri de rage et chant, cela retranscrit à merveille d’une part la rage des textes et d’autre part le côté mélodieux de la musique tout en restant parfaitement audible, ce qui n’est le cas ni de tout les groupes punk, ni de tout les groupes quebecquois ! Et ceci avec en plus une deuxième voix féminine aux choeurs en la personne de Corinne : si on aime les voix féminines dans ce genre de musique, on ne peut qu’être comblé !

Côté texte, et bien comme le laisse présager la couverture du disque - trois membres du black block bras dessus-bras dessous - on a « encore » affaire à un groupe politisé. On retrouve les thèmes chers aux groupes anarko-red que sont l’anticapitalisme, la révolution, le pacifisme, l’altermondialisme et j’en passe... C’est pas franchement gênant mais ils serait peut-être temps de se recycler un peu et changer de sujet de temps à autres parce qu’à force, on a l’impression d’écouter toujours la même chose et c’est vraiment dommage. D’autant plus dommage qu’ils sont très bien écrits et assez réfléchis, entrecoupés de refrains entraînants et faciles à retenir... pratique pour les concerts haha ! Le tout en français à l’exception d’un morceau en anglais qui semble être une reprise, mais rien n’est certain... Mention spéciale tout de même à Unité, Combat, Victoire, magnifique morceau, bien plus calme que les autres et « hommage aux camarades de tous temps [...] qui se sont battus pour changer le cours de l’histoire » et qui fait partie des morceaux qui ont ce je ne sait quoi de plus, ce petit truc indescriptible qui nous redonne espoir, redonne confiance, redonne le moral en entendant le morceau (ceci dit je pense que c’est assez personnel, mais aussi assez rare pour qu’on le remarque).

Le livret est très bien présenté, alternant les paroles - et ce dans trois langues ! - avec la présentation de divers groupes d’actions politiques locaux, le tout agrémenté de diverses images et photos, mais rien de particulièrement novateur.

En fin de compte voila un excellent album quoique bien trop court, 27 minutes pour dix euros ça fait un peu cher payé, mais ceci se compense par le fait que tout est téléchargeable ou écoutable - livret compris - ici en compagnie de tous les autres albums... pas de quoi en faire un plat donc. Un album a écouter donc, même si il reste à mon goût un brin en dessous des précédents.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. La Victoire Sommeile (3:24)
2. Destruction (2:12)
3. À Ma Révolution (2:20)
4. Loto (3:25)
5. Irak (2:48)
6. On The Streets...(Street Troopers) (2:54)
7. Jeunesse Apatride (3:11)
8. Unité, Combat, Victoire (4:21)
9. ZLEA (2:26)
 
Durée totale : 27:06