Focus

Pochettes

71 articles dans cette rubrique. Article


Le mythe en images.

par Sylvain Golvet le 22 novembre 2011


Petit bateau.

par Oh ! Deborah le 28 juillet 2011


Prestance intransigeante.

par Oh ! Deborah le 24 mai 2011


Ces quatre garçons bien peignés regardant dans le vide ne prouvent pas seulement qu’ils sont des génies, ils savent également concevoir de fort jolies pochettes. Découverte...

par Milner le 5 avril 2011


Une mise en scène meurtrière inspirée d’un fait-divers.

par Sylvain Golvet le 22 février 2011


Entre tract politique et bel objet cartonné, cette pochette de disque résume bien l’esprit frondeur mais sincère de ce groupe atypique.

par Sylvain Golvet le 18 janvier 2011


Un chien énigmatique pour le dernier album d’un groupe (injustement) un peu oublié...

par Brice Tollemer le 15 novembre 2010


L’histoire de la pochette de cet album culte, entre femmes nues, enfants sur une statue et faute d’orthographe.

par Giom le 5 octobre 2010


Projet éphémère d’un artiste majeur, sa pochette est une évocation de la fin des années 60, où créativité et libération des mœurs font alors bon ménage.

par Milner le 24 août 2010


Un éclat de rire capturé dans un bar miteux de Hambourg, figé en couverture d’une des pierres angulaires de l’oeuvre de Tom Waits.

par Béatrice le 13 juillet 2010


La première pochette qui montre le côté malsain des années 1960, une vision plutôt crade de la réalité qui flirte avec l’obscénité. Qui d’autres que The Rolling Stones pouvait se permettre ce genre de « dérapage » ?

par Our Kid le 28 juin 2010


En 1992, pour foutre le feu à la platine de disque, Rage Against The Machine frappe un grand coup, avec un premier album aussi incandescent que sa pochette.

par Parano le 15 juin 2010


Disponible lors de sa sortie uniquement en version maxi, le tube de New Order s’affiche avec une pochette des plus originales qu’il soit. Petit décryptage de ce qui est bien plus qu’une pochette : une véritable œuvre d’art.

par Dumbangel le 25 mai 2010


Sur cette pochette, David Bowie porte un magnifique ensemble féminin de la collection automne hiver. Oui, une robe longue.

par Emmanuel Chirache le 17 mai 2010


Le premier disque de Patti Smith, Horses, a marqué l’histoire du rock, mais sa pochette illustre aussi la rencontre artistique entre la rockeuse et un célèbre photographe, Robert Mapplethorpe.

par Reki le 10 mai 2010


Alors, c’est à ça qu’elle ressemble, la Lune Rose qui s’approche ?

par Béatrice le 3 mai 2010


Hallucinations pimpantes.

par Yuri-G le 2 mars 2010


Les trente ans du premier album post-Beatles de George Harrison sont l’occasion d’une refonte de la pochette et du livret, entre psychédélisme et écologisme.

par Vyvy le 1er décembre 2009


Mouais, une main, et après ?

par Antoine Verley le 8 septembre 2009


Ils ont l’air ridicule, hein ? Pourtant, eux aussi ont inscrit l’une des belles pages des sixties...

par Emmanuel Chirache le 2 septembre 2009


Derrière le « plouf » se cache le « plof ».

par Laurence Saquer le 21 juillet 2009


Les Strokes règlent-ils leurs amplis à 11 ?

par Aurélien Noyer le 23 juin 2009


Avec cette pochette magnifique, Roy Orbison nous avoue qu’il n’est qu’un acteur dans sa tragédie musicale. Qui s’en plaindra ?

par Emmanuel Chirache le 9 juin 2009


Glam et chic.

par Oh ! Deborah le 12 mai 2009


Le passage d’une brume glacée à des abysses chaudes et colorées : Wyatt conjure le cauchemar.

par Yuri-G le 5 mai 2009


Allez quoi... Elle est pas si moche que ça cette pochette !

par Psychedd le 14 avril 2009


Passage en revue des pochettes du « classic rock », étendard plutôt navrant de la photographie rock égotiste.

par Emmanuel Chirache le 24 février 2009


Nymphette qui aura fait le tour du monde, Melody Nelson est l’expression provocatrice de l’œuvre la plus aboutie de Serge Gainsbourg.

par Kris le 13 janvier 2009


L’album Dark Side Of The Spoon de Ministry nous offre une des pochettes les plus controversées de l’histoire du rock américain.

par Parano le 18 novembre 2008


De l’art de faire passer une énorme fôte d’aurtografe inaperçue en la dissimulant dans l’élégante jungle de la belle pochette d’un non moins bel album.

par Béatrice le 7 octobre 2008


Un ballon dirigeable, fait de plomb ? Est-ce possible ? Demandez donc à Jimmy Page, Robert Plant, John Paul Jones et John Bonham, membres d’équipage du célèbre Led Zeppelin.

par Manu le 29 septembre 2008


par Thibault le 9 septembre 2008


Une pochette anodine ? Pas si sûr que ça...

par Thibault le 29 juillet 2008


Avec cette pochette The Band se place à contre courant des tendances psychédéliques de l’époque. Et paradoxalement séduit.

par Thibault le 24 juin 2008


Les folkeux canadiens changent-ils leurs disques en or ?

par Béatrice le 17 juin 2008


Zappa pose en bande et bande sur la pose, voilà qui n’est pas banal...

par Emmanuel Chirache le 3 juin 2008


La pochette de Shine s’imposait pour cette rubrique.

par Emmanuel Chirache le 20 mai 2008


Des polaroïds à foison et des images énigmatiques pour le quatrième album du groupe de Seattle...

par Brice Tollemer le 15 janvier 2008


Encore une magnifique pochette à mettre au crédit de ces barjos de Residents...

par Aurélien Noyer le 13 novembre 2007


Cette pochette n’est pas seulement un grand classique. C’est aussi l’une des plus emblématiques de notre société, un Janus à deux têtes, l’une positive, l’autre négative, qui décrit les ambiguités de l’ère moderne.

par Emmanuel Chirache le 30 octobre 2007


Le disque qui reflète bien la confusion qui s’était emparée du groupe durant l’année passée.

par Dumbangel le 16 octobre 2007


Changement de style pour Dylan. Musique, textes et graphisme...

par Aurélien Noyer le 4 septembre 2007


Album phare de Depeche Mode, Music For The Masses a redéfini non seulement l’identité sonore mais aussi visuelle du groupe avec l’utilisation intensive du symbole du haut-parleur.

par Gatman le 29 mai 2007


La pochette de Rum Sodomy & The Lash correspond parfaitement à l’album. La parodie, et le pied de nez font rire tout comme leur musique nous donne envie de faire la fête.

par Arnold le 15 mai 2007


Storm Thorgerson dépasse les limites d’une simple couverture de compilation pour réaliser une véritable pochette originale, best of visuel de Pink Floyd sauvant ainsi le piètre travail réalisé par le groupe lui-même au niveau du tracklisting.

par Arnold le 17 avril 2007


1967 se finit par la pire pochette des Fab Four ... Anthologie !

par Vyvy le 20 mars 2007


Paul Whitehead signe sa première pochette pour Genesis. Et c’est déjà bizarre...

par Psychedd le 6 mars 2007


Petit tour du monde...

par Alexx le 31 octobre 2006


L’espoir des années 2000, enflammé ?

par Nils le 27 juin 2006


Le plus grand album de la discographie des Mancuniens, où Alain Delon se fait étendard de la pop mélancolique des Smiths.

par Kris le 13 juin 2006


Une banane jaune sur un fond blanc immaculé. Le nom d’Andy Warhol. Une pochette qui intrigue pour un disque qui fascine. Peel slowly and read...

par Kris le 29 mai 2006


Petite leçon sur les drogues légales, première partie.

par Alexx le 2 mai 2006


Album le plus controversé de la quintette de Manchester, Be Here Now comporte tout de même son lot d’hommages et de références aux vieilles gloires de la musique populaire britannique, et ce, dès sa pochette. Découverte.

par Our Kid le 4 avril 2006


London Calling : le disque qui enterre le rock ?... Histoire d’une pochette mythique.

par Fran le 21 mars 2006


Réussir à contenir différents moments d’une journée sur une seule et même pochette, voilà qui relève du tour de force !

par Our Kid le 6 mars 2006


Année charnière dans la carrière solo de l’ex-Beatle timide, 1974 accouche de Dark Horse dont la pochette traduit à merveille le tournant mystico-prosélyte du guitariste.

par Our Kid le 20 février 2006


Attention ! Chien dangereux. Ne pas tout montrer...

par Our Kid le 7 février 2006


Première livraison studio des années 70, The Rolling Stones la proposent à son public sous une pochette taille basse. Mains propres s’abstenir...

par Milner le 10 janvier 2006


Si Peter Gabriel n’avait pas été aussi bizarre, il n’y aurait jamais eu la pochette de Nursery Cryme. Qui a dit que les enfants sont d’innocentes créatures ?

par Psychedd le 13 décembre 2005


Comment un album revendiqué comme influence majeure par une multitude d’artistes et qui s’est aussi bien vendu peut-il comporter une pochette aussi étrange ? Explications.

par Our Kid le 28 novembre 2005


Un des disques les plus vendus des années 90, Nevermind se veut pourtant critique avec la société. Marketing, quand tu nous tiens...

par Milner le 15 novembre 2005


Album de compromis, il sera paradoxalement l’une de leur plus grosses ventes, aidé en cela par une pochette des plus marquantes...

par Milner le 18 octobre 2005


Voici l’histoire d’un cochon volant dans Londres...

par Arnold le 5 septembre 2005


Gros plan sur la pochette qui a redonné sa fierté au rock britannique...

par Our Kid le 6 juin 2005


Sike-Ay-Delic...

Cheap Thrills est l’un des album les plus marquants de la musique West Coast. La pochette, créée par un dessinateur de BD est l’une des plus originales.

par Arnold le 22 mai 2005


King Crimson

Le premier album de King Crimson est un succès. Mais King Crimson ne l’aurait probablement pas connu sans Barry Godber, l’auteur de la pochette.

par Arnold le 14 mai 2005


Une histoire de clone

D’après Thom Yorke, Kid A est un album sur le clonage. L’étrange pochette qui a priori évoque tout sauf le clonage, cache bien son jeu...

par Arnold le 9 avril 2005


Il n’y a pas que le fameux passage piéton d’original pour cette pochette, son interprétation peut l’être tout aussi...

par Milner le 31 mars 2005


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur cette pochette mythique !

par Our Kid le 31 mars 2005


En pochettes d’albums mythiques, on n’a jamais fait pire depuis ... ou mieux. Flashback sur l’un des albums les plus influents de toute la scène rock...

par Milner le 31 mars 2005