Focus
Let's dance !

Let’s dance !

Parce que c’est encore l’été.

par Emmanuel Chirache le 24 août 2010

Ok, le mois de septembre approche et c’est déprimant. N’empêche, le mois d’août n’est pas terminé et il est toujours permis de danser sans se soucier du lendemain. Que ceux qui ne jurent que par les guitares passent leur chemin, une fois n’est pas coutume nous faisons infidélité au rock pour présenter quelques nouveautés (parfois plus très neuves) électro et hip hop. Nous faisons notamment la part belle au « grime », ce courant étrange venu d’Angleterre.

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Flush - Losers feat. Riz MC & Envy (single, mars 2010)

Super clip réalisé par Tom Werber, d’après les dessins de Dan Hillier, pour un morceau démentiel. Indéniablement, il y a une énergie punk dans ce titre ultra speed et produit de main de maître par Eddy Temple-Morris et Tom Bellamy. Pour leur single inaugural, les deux compositeurs ont invité Riz MC (ou Riz Ahmed) et la jeune rappeuse Envy (22 ans !) qui s’impose outre-Manche comme la plus sérieuse concurrente à Lady Sovereign. A n’en pas douter, Flush est déjà un putain de morceau incontournable.

I Can See it in Your Face - Pretty Lights (Making Up A Changing Mind, mai 2010)

Voilà qui devient monnaie courante : on ne sait pas très bien à quel genre musical nous avons affaire avec Pretty Lights. Electro, hip hop, indie rock, jazz electro ? Peu importe, le morceau groove méchamment et montre qu’on peut danser sur autre chose que de la daube. Mais vous le saviez déjà...

As We Enter - Damian Marley & Nas (Distant Relatives, mai 2010)

Vous avez sans doute entendu parler de ce disque qui rassemble le fils de Bob Marley et Nas, légende du hip hop américain. L’ensemble est gentiment sympathique, mais ce single casse en revanche pas mal de briques. Samplé à partir d’un fantastique instrumental du musicien éthiopien Mulatu Astatke, Yegelle Tezeta en 1974, As We Enter est une petite merveille de mélange hip hop et reggae sur fond de latin jazz. Géniale inspiration pour deux artistes qui peinent à se renouveler depuis quelques années. Les arrangements sont plutôt intelligents, et le résultat se danse en moins de temps qu’il ne faut pour l’entendre.

East London Is Back - Maxsta (Maxtape, mai 2010)

Revenons au grime, ce truc étrange né en Grande-Bretagne. Voici l’un des plus précoces et brillants représentants du genre, issu de East Ham à Londres (d’où le titre du morceau). Sur un instru electro percutante et étrange, le jeune MC balance son flow avec une assurance plaisante. Dans la vidéo (bien foutue malgré des moyens très limités), on dirait que Ian Koromah - de son vrai nom - a 15 ans, et pourtant quelle maturité dans le chant... A côté de Maxsta, nos rappers hexagonaux font de la peine. Surtout n’oubliez pas : East London is back !

Biker Babe - Tinie Tempah (single, album à paraître en octobre 2010)

Encore un Anglais, encore un gamin (21 ans), encore un Londonien, encore du grime ! Très porté sur le dancefloor, le morceau tient bien la route et lorgne vers l’electro bitch sans tomber dans le vulgaire. En soirée, Biker Babe fait son petit effet, et c’est bien là le principal pour une playlist spécial été. Et puis merde, encore une preuve que les Anglais sont tellement plus doués que les Américains. Mais faut-il le rappeler ?

Friday Night - Envy (Set Yourself on Fire, mars 2010)

On vient de vous dire qu’elle montait en puissance de l’autre côté du Channel. Elle s’appelle Envy, et elle marche sur les plates-bandes de Lady Sovereign, Peaches et Uffie. Avec beaucoup de talent. Au-delà du clip super cheesy à la Amandine du 38 et du côté teenager de la chanson, Friday Night devient au fil des écoutes une véritable drogue dont il est difficile de se dépêtrer. A la longue, on découvre là un véritable tube au refrain ultra accrocheur.

Shapeshift - Dels (Shapeshift EP, août 2010)

Dernier venu de la scène grime, adoubé par John Peel il y a quelques années déjà, Dels nous a pondu avec Shapeshift un excellent morceau et un formidable clip, pas cher mais bourré d’idées. Il y a du TTC chez Dels, ce qui n’est pas pour déplaire. Mais quand donc les britons cesseront-ils de produire autant de bons artistes ?

Divisive - We Have Band (WHB, 2010)

Dans un registre plus calme, plus new wave et pop, les We Have Band viennent de sortir un très bon album d’où est tiré ce formidable Divisive. Ici aussi, les écoutes répétées laissent apercevoir un groupe beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît, capable de faire danser et de détendre à la fois. Une jolie réussite londonienne, à croire qu’il n’y a que là-bas qu’on fait de la musique.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom