Playlist
J-Name Playlist

J-Name Playlist

par Aurélien Noyer le 23 octobre 2007

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Non, rassurez-vous, il ne s’agit pas d’une playlist de titres J-Pop. Juste une playlist où tous les titres de chansons sont des prénoms commençant par la lettre J. D’accord, c’est totalement inutile, mais est-ce que vous aviez pensé à le faire ??

Judy - The Pipettes (We Are The Pipettes, 2006)

Le néo-girls-band nous narre les amitiés de lycée. Certainement pas révolutionnaire, mais assez efficace pour donner le sourire...

Jamie - Eddie Holland (Hitsville USA : The Motown Singles Collection 1959-1971, 1992)

Avant de faire partie du célèbre trio de songwriter Holland-Dozier-Holland, responsable d’un nombre incalculable de succès Motown, Eddie Holland s’est autorisé ce petit hit en 1961. Du pur early-Motown...

Jimmy Jimmy - The Undertones (The Undertones, 1979)

Punk, peut-être... Pop, certainement... Et même lorsqu’ils racontent la vie et la mort du pauvre petit Jimmy Jimmy.

Jacqueline - The Coral (Roots & Echoes, 2007)

Entre les arpèges de guitares acoustiques, ces petites touches de slide et ce chant, qui osera dire que The Coral ne sont pas des maîtres de la mélodie ?

Jessica - Adam Green (Friends Of Mine, 2003)

Adam, on peut comprendre que tu sois déçu par la musique de cette chère Jessica Simpson. Mais de là à l’envoyer réveiller des hommes des cavernes pour les envoyer au Mexique, faut pas éxagérer !!!

Jackie - Scott Walker (Scott 2, 1968)

Quelque part en 1968, Scott Walker sortait un album splendide rempli de cordes grandioses. A l’époque, tout le monde ou presque s’en foutait... Mais quelques décennies plus tard, un certain Neil Hannon lui doit énormément.

James - Isobel Campbell (Milkwhite Sheets, 2006)

L’ancienne violoncelliste de Belle & Sebastian s’offre un instrumental serein, bercé par des cordes et une guitare sèche. Apaisant...

Joe - PJ Harvey (Dry, 1992)

Un son sec et sans concession. Un solo déconstruit bien meilleur que la discographie complète de Sonic Youth. Dès son premier album, PJ Harvey démontrait qu’il faudrait compter avec elle.

Jenny Jenny - The Sonics (Psycho-Sonic (The Best-Of), 1993)

Les Sonics comptaient un saxo parmi leur groupe, ce qui leur a permis de reprendre ce classique de Little Richard avec toute la fougue nécessaire.

Johnny - Les Wampas (Rock’n’Roll Part 9, 2006)

Didier Wampas se voit en nouvel Obispo et rêve d’écrire une chanson sur Johnny. Dommage que ce fantasme ne se soit pas réalisé !!!

Jamie - Weezer (Weezer - Deluxe Edition (Disc 2 : Dusty Gems & Raw Nuggets), 2004)

Malgré une saturation un peu trop présente, on remarque vite l’addiction de Rivers Cuomo à la mélodie. Un titre de jeunesse...

Judith - A Perfect Circle (Mer De Noms, 2000)

Une charge anti-religion signée Meynard James Keenan... Violent !

Johnny - Suicide (Suicide, 1978)

La voix de psychotique d’Alan Vega, les claviers crades et répétitifs de Martin Rev... On préfère ne pas être à la place du Johnny en question.

Joey - Bob Dylan (Desire, 1975)

Comme dit l’adage, « une playlist sans Dylan n’est pas une vraie playlist ». Et même quand Bob essaie de faire passer un gangster psychopathe pour un enfant de coeur, il reste émouvant. C’est ce qu’on appelle le talent !



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom