Playlist
R.E.M.

R.E.M.

par Brice Tollemer le 19 octobre 2010

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Radio Free Europe - 1983

C’est au début des années quatre-vingts que sort Murmur, le premier album du groupe, dont les initiales signifient Rapid Eye Movement. Ce morceau qui ouvre le disque était auparavant sorti en single deux années plus tôt.

It’s The End Of The World As We Know It - 1987

La légende rapporte que Michael Stipe aurait écrit la chanson après un rêve, dans lequel il se retrouvait à un anniversaire avec que des personnalités célèbres dont les initiales étaient L.B. (Leonard Bernstein. Leonid Breshnev, Lenny Bruce and Lester Bangs).

Orange Crush - 1988

Cinq ans après leurs débuts, les membres de R.E.M. changent de label et signent chez Warner. Green est (déjà) leur sixième album et « Orange Crush », que Stipe chante avec un mégaphone, leur ouvre notamment les portes de l’Europe.

Losing My Religion - 1991

Avec Out Of Time, R.E.M. devient aussi gros que U2. Mais « Losing My Religion » est tout ce que la bande à Bono n’a jamais été capable de faire en trente années de carrière : une superbe chanson de pop. Simple, efficace, qui dure et qu’on aime aimer. Voilà.

Drive - 1992

« L’album évoque le difficile passage à la trentaine, dira plus tard Peter Buck, le monde dans lequel nous évoluions avait disparu, celui de Hüsker Dü et des Replacements, tout s’était évanoui…L’endroit était subitement devenu..différent ».

What’s The Frequency, Kenneth - 1994

Le titre de la chanson peut-être la plus « rock » (sic) de l’histoire de R.E.M. est issu d’une phrase énigmatique prononcée par l’un des agresseurs de Dan Rather (le célèbre journaliste de CBS) le 4 octobre 1986, lorsque celui-ci se baladait à Manhattan.

Wicked Game - 1995

Le groupe de Michael Stipe a la bonne idée d’offrir à chaque Noël aux membres de son fan club un 45-tours qui comporte en général deux chansons inédites. En 95, c’est une version tout en retenue de « Wicked Game » de Chris Isaak qui était ainsi proposée.

Leave - 1996

New Adventures in Hi-Fi est le dixième album de la bande d’Athens et c’est le dernier auquel participe le batteur Bill Perry, qui se cassera la colonne vertébrale lors de la tournée qui suit. Sans doute le dernier grand disque de R.E.M. comme ce « Leave » en atteste.

I Will Survive - 1996

Encore un christmas single et encore une reprise. Cette fois-ci, c’est le tube disco de Gloria Gaynor qui est revisité. Coïncidence ou pas, Cake, sur Fashion Nugget, fera de même au cours de cette année 1996. Deux bonnes idées au final.

Man On The Moon - 1992

En guise de récompense de vingt-cinq ans au service du rock, R.E.M. est accueilli en 2007 au Rock and Roll Hall of Fame. Et c’est Eddie Vedder qui est chargé du discours d’intronisation. Puis viendra chanter sur la chanson hommage à Andy Kaufman.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom