Nouveautés
Travail

Travail

Le Terre Tremble !!!

par one minute in the dream world le 27 octobre 2009

4,5

paru le 16 septembre 2009 (Effervescence)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Le collectif Effervescence, référence nantaise incontournable, a pour habitude de nous surprendre de par le côté atypique de ses productions. Se sont ainsi succédé les productions, entre autres, de Papier Tigre, Perceval Music, My Name Is Nobody ou Room 204, ou encore Chevreuil, toutes captivantes et exigeantes, la surprise « actuelle » nous venant donc de ce trio, La Terre Tremble !!!, aux origines et au parcours attirant déjà fortement l’attention. Ce groupe s’est en effet formé à Clermont-Ferrand pour ensuite s’installer à Rennes et intégrer la structure Effervescence, ce qui revient à dire qu’il transite, et a transité, par deux des villes les plus rock de France, et a fait le choix d’un label plus que recommandable.

Puis il y a bien sur ce nom, qui incite pour le moins à la curiosité, et ces disques, dont ce Travail !!! qu’avait précédé, en 2005, un Trompe L’œil déjà prometteur à souhait. Un patchwork époustouflant de tous les styles abordés par le trio, entre folk, math, noisy et j’en passe, le tout souvent adroitement imbriqué. Comme pour The Patriotic Sunday, dernière découverte en date chez Effervescence, l’éclectisme est donc de mise et n’influe jamais sur la cohérence de l’ensemble, le groupe ayant de surcroît la bonne idée de ne pas trop s’étendre (neuf titres au total), ce qui fait que jamais l’intérêt ne se dément au fil des écoutes. Folk agité, toutefois soigné, et pointes noisy jouissives s’affrontent et accouchent d’un morceau introductif colossal, Swamp, des guitares...acoustiques sonnant la révolte électrique de ce titre qui à lui seul résume parfaitement l’esprit et la démarche de La Terre Tremble !!!. Des saccades rythmiques (l’intro de Markov Chain) viennent apporter leur part à cet univers foutraque, génialement élaboré, dont on apprécie avec un plaisir non-dissimulé les élans bruitistes basés sur des guitares triturées, de même que ces brisures de rythme nous amenant à des climats différents. C’est d’ailleurs le cas sur ce même titre, dont le break débouche sur une envolée math...elle-même soudainement interrompue pour laisser place à une atmosphère noisy-folk ombragée. Superbes, purs et tourmentés, les paysages sonores que construisent les rennais font appel à un large panel sonore et instrumental (des cuivres ornent par exemple Verses (Try To Try Is Not Faire) et passent sans vergogne d’une quiétude trompeuse à des plages vives et excentriques (This Stupid Piece Of Wood Is My Favourite Vegetable). A d’autres moments, ils gardent ce côté serein, le malmenant à peine (Puy De Dôme), pour ensuite s’offrir une envolée noisy, rythmée et dotée de breaks aux sonorités attachantes, sur le morceau suivant. Puis une certaine extravagance vocale anime Der Hungeheuer, où l’on passe d’un chant à la Primus à des intonations nettement plus posées, le tout sur fond de sons brouillés. Tout est parfaitement en place, malgré l’association permanente d’éléments hétéroclites comme sur Tourism Map sur lequel un climat évoquant les premiers Sonic Youth débouche sur des plans math assortis de voix une fois encore singulières. Le tout prenant fin sur un Theme For Rosie à l’acoustique sobre et chatoyante, qui s’assombrit peu à peu pour se faire, sur la fin du morceau, bruitiste, les climats alternant entre ces tendances pour le plus grand plaisir d’un auditeur secoué et réjoui.

Encore une belle sortie donc, de la part d’un label dont nous n’en attendions pas moins, et l’avènement d’un groupe dont il est étonnant que son premier n’ait pas suscité plus d’engouement que ça. A découvrir sans tarder donc, de même que le catalogue entier d’Effervescence, à commencer par les formations citées en début d’article.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. Swamp (4:16)
2. Markov Chain (5:51)
3. Verses (Try To Try Is Not Faire) (5:24)
4. This Stupid Piece Of Wood Is My Favourite Vegetable (6:46)
5. Puy De Dôme (1:25)
6. The Landscape Analphabet (6:09)
7. Der Ungeheuer (3:58)
8. Tourism Map (5:05)
9. Theme For Rosie (4:12)
 
Durée totale : 43:06