Sur nos étagères
Zbeb !

Zbeb !

Zbeb !

par Cypher le 2 mai 2006

4,5

paru en 2003 (Acratos)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

On connaît tous ce genre de groupe dont personne n’a jamais entendu parler et que l’on achète ou que l’on va voir en concert, attiré par la pochette ou l’affiche et qui nous fout une grosse claque à la première écoute. Et bien Zbeb ! fait partie de ces groupes. Ce groupe d’anarchopunks de comptoir marseillais existe donc depuis 1993 et nous livre en 2003 son premier album après plusieurs démo K7 et encore plus de changements de line up. On retrouve donc au moment de l’enregistrement Marie au chant, Tchoupi au chant et au saxo, P’tit Chris à la basse, Greg et Zeh aux guitares et enfin Chrsitophe à la batterie.

Parlons de l’enregistrement puisqu’on y est ! Les deux guitares nous servent un punk, saturé et entraînant à souhait, teinté parfois de ska, parfois de passages acoustiques plus calmes, parfois de petits bouts de solo... Sur lesquels se greffe joyeusement une batterie plus qu’efficace par moments rejointe par le saxo ajoutant un peu d’originalité aux morceaux. Seul bémol, la basse pas assez forte pour être audible, à un tel point qu’on se demande parfois si elle est belle et bien là, dommage... L’enregistrement quant à lui est très propre, parfaitement audible, malgré la volonté d’autoproduction commune aux groupes de la scène anarchopunk, on ne bénéficie pas du célèbre son enregistré au magnéto dans les chiottes d’un pote dont certains groupes ont le secret. Le chant est lui aussi assez propre, assez fort pour être parfaitement audible sans couvrir la musique, assez clair pour être compréhensible tout en restant très « punk » dans le style, avec un duo de voix féminine/masculine qui rappellerait presque Haine Brigade à certains moments. C’est du grand cru !

Et puisqu’on parle du chant, parlons donc des paroles ! Les textes sont réfléchis et bien construits, les thèmes variés. Ca varie des manifestations et émeutes aux massacres religieux en passant par la jeunesse ou encore la classe ouvrière. On trouve aussi quelques textes non engagés et relativement marrants, parlant des voyages en camion ou encore de la picole ainsi qu’une reprise de Les Anarchistes de Léo Ferré. Le tout entrecoupé de refrains entraînants et faciles à retenir et à reprendre et de quelques choeurs par moments.

Au final, voilà un excellent disque, une petite demi-heure d’excellent son qui essaye d’innover et de sortir un peu des sentiers battus avec des textes dans la même lignée, et souvent très réaliste. Certes, c’est une fois encore bien trop court, mais le prix est loin d’être excessif : 4 euros quand ce n’est pas à prix libre, avec en prime un livret plein de dessins assez bien présenté, du bonheur !



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. Les Fonctionnaires De La Révolution (3’10")
2. Skamion (2’56")
3. Picole (2’54")
4. Émeute (2’55")
5. P’tit Chap (4’07")
6. Les Fous De Dieu (3’02")
7. Classe Ouvrière (2’40")
8. Les Anarchistes (3’08")
9. À Quoi Ça Sert ? (2’50")
 
Durée totale : 27’47"