Playlist
Le rock se met au vert

Le rock se met au vert

par Vyvy le 3 avril 2012

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Aaah, l’environnement, sa défense etc. Est-ce rock ? Et surtout, existe-t-il de bonnes chansons en parlant correctement ? Cette playlist vous propose un aperçu du côté vert du rock (entendu au sens large). Cette sélection de chansons traite à la fois des problèmes environnementaux locaux (Johnny Cash et les Beach boys nous parlent de la qualité de l’eau, Midnight Oil et Gorillaz de l’exploitation des ressources naturelles) et globaux (Neil Young et Gorillaz tancent chacun à leur manière l’attitude prédatrice des hommes). Et si certains ne sont que dans le constat (Pixies, Beach Boys), d’autres proposent des solutions - Neil Young faisant l’apologie des voitures électriques -, tandis que Devin Townsend illustre le rejet de certaines solutions toutes faites en maugréant sur Earth Day.

Le social est donc loin d’avoir le monopole de la chanson à texte tendance protest, preuve en est, même Pete Seeger est écolo !

DIAGNOSTIC

Johnny Cash - Don’t Go Near the Water (1974)

Sur un album de 1974 très patriotique (Ragged Old Flag), Johnny Cash prend le temps de s’épendre sur l’état catastrophique des rivières américaines. En plus de chanter, Johnny soutient à l’époque une grande opération de nettoyage des espaces publics américains Johnny Horizon.

I took my boy fishin’ to my old favorite fishin’ hole
I had caught many a fish out of that deep clear water
From the time I was a boy like him
After we’d fished a few minutes
He said, « Did you get a bite yet daddy ? »
I said, « I think I got a nibble son »
« Me too », he said
Then he said, « Daddy if we catch a fish can we eat him »
I said, "Well there was a time son
This water’s bad now and I might not be safe to eat the fish
But there was a time"

Beach Boys - A Day in the Life of a Tree (1971)

L’état des arbres - pluies acides etc- alerte les Beach Boys sur Surf’s Up. Bon, d’ailleurs, à l’écoute de la chanson, on se dit que les pluies acides les avaient un peu touchés eux aussi...

One day I was full of life
My sap was rich and I was strong
From seed to tree I grew so tall
Through wind and rain I could not fall
 
But now my branches suffer
And my leaves don’t offer
Poetry to men of song

Midnight Oil - Blue Sky Mine (1990)

Midnight Oil sorte d’U2 australien a fait beaucoup parlé de lui au milieu des années 80 pour ces deux combats : la défense de l’environnement et des aborigènes d’Australie. Avec Blue Sky Mine, ils s’attaquent à l’amiante et montrent des hommes se tuant à la tache dans ses mines bleues....

But if I work all day at the blue sky mine
(There’ll be food on the table tonight)
Still I walk up and down on the blue sky mine
(There’ll be pay in your pocket tonight)

Gorillaz - Fire Coming Out Of A Monkey’s Head (2005)

Dans ce titre de Demon Days, Gorillaz raconte l’histoire très « Avatar » d’une communauté vivant en harmonie avec la nature qui voit son environnement détruit par l’arrivé d’hommes étranges, captivés par les ressources de la montagne avoisinnante.

Gorillaz - Pirat Jet (2010)

Gorillaz continue sur sa lancée écolo avec Plastic Beach. L’album pourrait figurer dans son intégralité dans cette playlist (après tout, quoi de plus écolo qu’une plage couverte de plastique), mais c’est Pirat Jet en particulier dont les lyrics semblent les plus directement environmentalistes.

Its all good news now
Because we left the taps
Running
For a hundred years
So drink into the drink
 
A plastic cup of drink
Drink with a couple
of people
The plastic creating people

The Pixies : Monkey Gone to Heaven (1988)

Pendant ce temps, les Pixies nous alertent sur les dangers des eaux résiduaires urbaines non traitées. Ah, vite, mettons nos stations d’épuration aux normes, ou autrement, on filera tous, tel ce singe, au paradis !

there was a guy
an under water guy who controlled the sea
got killed by ten million pounds of sludge
from new york and new jersey
this monkey’s gone to heaven

Neil Young - Vampire Blues (1974)

Neil Young a produit de nombreuses chansons écolos. Dans Vampire Blues sur On the Beach, Neil Young nous traite tous de vampire, vilipendant notre relation à mère Nature, en soulignant déjà le problème du carburant...

I’m a vampire, babe,
suckin’ blood
from the earth
I’m a vampire, baby,
suckin’ blood
from the earth.
Well, I’m a vampire, babe,
sell you
twenty barrels worth.

The Mothers of Invention - Nine Types of Industrial Pollution (1969)

La situation devient catastrophique, et ces neufs sortes de pollutions industrielles laissent l’équipe à Zappa tout simplement sans voix.

The Good the Bad and the Queen - Nature Springs

Cette chanson nous permet d’illustrer que Gorillaz n’est pas la seule formation d’Albarn éco-friendly. Ici, il nous chante la montée des eaux due au réchauffement climatique. Mais surtout, elle nous permet de souligner le côté très très écolo de Paul Simonon, qui s’est tout de même fait incarcérer au Groenland après une mission incognito avec Greenpeace en Arctique...

SOLUTIONS ?

On l’a vu, Johnny Cash proposait en 1974 de nettoyer les rivières. La solution pour beaucoup réside dans un changement de modèle de vie, d’attitude... Qu’en est il en chanson ?

Neil Young - Fuel Line (2009)

Tonton Neil a enfin réponse au problème de dépendance aux énergies fossiles exposé en 1974 dans Vampire Blues : la voiture électrique ! Convaincu, il en fait tout un album en 2009 Fork in the Road en l’honneur de sa Lincoln 1959, au moteur nouvellement électrique. Depuis la voiture a cramée, emportant avec elle plus d’un million de dollars de dégat dans la collection personnelle de Young, mais il compte bien la reconstruire...

Her engine’s running and the fuel is clean
She only uses it ’cause she’s a machine
She don’t use much though, just to get around
 
(Keep filling that fuel line) (Keep filling that old fuel line)
(Keep filling that fuel line) (Keep filling that old fuel line)
 
The awesome power of electricity
Stored for you in a giant battery
She don’t use much though, that’s smart for a car

Beach Boys : Don’t Go Near the Water (1971)

Les Beach Boys en bon surfers voient les problèmes de pollution aquatiques à travers le prisme de la pollution des océans sur Surf’s Up en 1971. Mais surtout, ils appellent chacun à se bouger et à changer ses pratiques.

Don’t go near the water
Ain’t it sad
What’s happened to the water
It’s going bad
 
Toothpaste and soap will make our oceans a bubble bath
So let’s avoid an ecological aftermath
Beginning with me
Beginning with you

Devin Townsend - Earth Day (2003)

Mais tous ne sont pas convaincu du bien fondé d’un changement de pratique, et trouve les preceptes et mots clefs écolo un peu gnagnan. C’est le cas de ce brave Devin Townsend qui a l’air d’avaler de travers la journée de la Terre...

It’s like your birthday, it’s on Earth Day,
Like a child you’re born again, little child you’re bored again...
It’s your worst fucking day, it’s on Earth Day...
Little lies to cover up...please make your mind up
 
(Eat your beets, Recycle...recycle...)
(...Don’t eat your beets, recycle...recycle)

Pete Seeger - To My Old Brown Earth (1964)

Donc, on n’est pas encore sorti de l’auberge. Mais heureusement, il y a des gens comme Pete Seeger. Une cause chantée par Pete Seeger est une cause digne d’attention, c’est bien connu !

To my old brown earth
And to my old blue sky
I’ll now give these last few molecules of « I. »
 
And you who sing,
And you who stand nearby,
I do charge you not to cry.
 
Guard well our human chain,
Watch well you keep it strong,
As long as sun will shine.
 
And this our home,
Keep pure and sweet and green,
For now I’m yours
And you are also mine

PS : Bonus, pour convaincre les plus réticents d’entre vous...

Yoko Ono - I Love you Earth (1985)



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom