Focus
Perles oubliées (ou pas) des nineties

Perles oubliées (ou pas) des nineties

par Emmanuel Chirache le 15 mars 2010

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Mad Season - Long Gone Day

A l’époque on appelait ça du grunge. Mad Season regroupe des types brillants et représentatifs du mouvement, dont Mike McReady de Pearl Jam, Layne Stayley d’Alice In Chains, Barrett Martin et Mark Lanegan des Screaming Trees. Le gratin. Résultat, un excellent album sur lequel on se délectera de Long Gone Day, ballade douce et angoissante à la fois, portée par une guitare subtile tout en harmoniques, un saxophone qui caresse l’âme et des voix, mon dieu, quels voix...

Guns N’ Roses - Dust n’ Bones

Oui, on sait, les Guns sont des beaufs, leur musique est ringarde, gna gna gna... Des beaufs ringards qui composent Dust N’ Bones, morceau bluesy, hard rock, avec une rythmique façon La Fille du Père Noël, on en redemande ! ça swingue, ça rocke, ça en jette.

Sugar Ray - Mean Machine

Haaa, voilà un groupe qui a disparu de la circulation. Pourtant, les Sugar Ray auront connu leur petit succès, notamment à partir de cet album et de ce titre, entre metal et punk californien. Le disque était aussi saupoudré de titres funky et doucereux plutôt agréables. Mean Machine, lui, est à l’image du reste de l’album : speed, agressif, efficace, euphorique.

Ben Harper - Ground On Down

En deux albums, Ben Harper aura redonné un intérêt au blues-rock et à la slide-guitar. Avec des morceaux fulgurants et une façon de jouer unique, comme on peut l’entendre sur ce Ground On Down qui groove avec délice. Hélas, le reste de la discographie ne sera qu’une lente mais sûre décadence.

Beastie Boys - Sure Shot

Peut-être LE morceau ultime des Beastie Boys. Leur flow atteint ici une perfection de fluidité qui donne le tournis et fait frissonner, la flûte apporte une touche de délicatesse tandis que la batterie et la basse grondent furieusement. « Because you can’t, you won’t, and you don’t STOP ! »

Marilyn Manson - The Reflecting God

Ecrit par Trent Reznor de Nine Inch Nails, The Reflecting God représente ce que Marilyn Manson a pu réaliser de meilleur avec Beautiful People et quelques morceaux postérieurs, notamment de Holy Wood. Le morceau est tout simplement terrifiant, avec une basse menaçante omniprésente et des guitares flippantes à chaque coin de riff. Le sommet restant ce break monstrueux de puissance et de férocité, qui monte jusqu’à la terreur absolue et la saturation avant de redescendre curieusement sur une guitare acoustique couverte par de faux bruits de foule (une marque de fabrique très « reznorienne »).

White Zombie - More Human Than Human

En pleine explosion du metal indus, Rob Zombie sort enfin de l’ombre avec ce titre sorti en 1995, violent et bizarre à souhait : on y entend de curieux glissando et un mantra nitzschéen récité par un formidable Rob Zombie.

Edwyn Collins - A Girl Like You

Au sein de son groupe Orange Juice, Edwyn Collins avait obtenu un hit au début des années 80, devenant ainsi un « one-hit wonder » puisqu’aucun succès ne suivra réellement. Et paf, dix ans plus tard Edwyn se voyait transformer en « two-hits wonder » grâce au carton de A Girl Like You Before, morceau northern soul aux tintinnabulations dansantes et au refrain plus qu’entraînant. Voilà qui rappellera plus d’un souvenir à certains...

Ugly Kid Joe - Everything About You

Comme tout groupe mythique, Nirvana et les Guns auront produit leur lot d’imitations. Ugly Kid Joe en fait partie. Ces sosies mal dégrossis, entre beuglements cobainiens et guitares racés à la Slash, marqueront les esprits avec ce morceau. C’est gentillet mais loin d’être mémorable comme on peut s’en douter.

Counting Crows - Mr. Jones

Il est possible de faire du grunge hors de Seattle, la preuve avec les Counting Crows. Un premier album lumineux et un tube éternel, Mr. Jones, leur vaut une place dans l’histoire des années 90. C’est délicat, mélancolique et plutôt brillant, même si la voix d’Adam Duritz peut agacer.

Crash Test Dummies - Mmm Mmm Mmm Mmm

Un tube en marmonnant c’est possible ? Un pari entre ivrognes est probablement à l’origine de ce morceau qui fait mm mm mm mm, et qui récoltera les lauriers de la gloire. Aujourd’hui, personne ne se souvient du nom « Crash Test Dummies ».

Urban Dance Squad - Demagogue

On connaît tous le hollandais volant, mais connaissez-vous les hollandais violents ? Avant Rage Against The Machine, Urban Dance Squad avaient fusionné les genres pour un résultat explosif, atteignant leur plus grand succès avec cet extrait de Persona Non Grata paru en 1994. Les guitares sont métalliques à souhait, le chant volontaire, le tout en avance sur son temps.

Deftones - 7 Words

Milieu des années 90, retour en force de la variété merdique, apothéose du rap décérébré. Pourtant, une petite partie de la jeunesse s’enthousiasme pour des groupes étonnants, qui mêlent un phrasé issu du hip hop à un metal totalement repensé. Les Deftones représentent l’un des meilleurs groupes de ce courant, notamment sur l’album Adrenaline, vivier de perles à la fois mystiques et puissantes comme ce 7 Words. Une ambiance particulière, vraiment.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom