Films, DVD
L'Opéra Des Loups

L’Opéra Des Loups

Bérurier Noir

par Cypher le 17 janvier 2006

3,5

paru le 21 novembre 2005 (FZM)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Deux ans après l’annonce de leur retour, L’Opéra Des Loups est la première nouveauté à proprement parler de Bérurier Noir, leur précèdent DVD, Même Pas Mort n’étant qu’une réédition d’un live de 89. Ce nouveau DVD, donc, se compose de trois parties essentielles : la première étant le live lui même, 2 h 40 min de vidéo tirée de leurs quatre derniers concerts (Rennes, Paris, Québec et Dour), la deuxième étant le CD live Le Chant Des Meutes (mention spéciale au jeu de mot), CD de 16 titres, tous tirés du DVD lui même, et enfin, « le reste », c’est-à-dire quelques bonus cachés, un documentaire sur le concert au Québec et d’autres choses... Alors finalement ce DVD, véritable retour sur scène des Bérus ou simple coup de marketing ?

Le groupe lui-même n’a pas changé, on y retrouve donc François au chant, Loran à la gratte, Masto au saxo, avec leur fidèle boîte à rythmes, leur raia et un nouvel arrivant : l’écran géant qui ajoute de l’image aux morceaux, quand la scène le permet.

La plus grosse partie de ce DVD est donc composée des lives. On peut donc y voir un medley de tout les grands titres des Bérus : Noir Les Horreurs, Porcherie, Vive Le Feu, Salut À Toi, et j’en passe. On regrette quand même le peu de nouveaux titres, trois seulement, dans un style assez proche des anciens albums. Des paroles assez réfléchies pour Liberté, Le Cerf, Le Druide Et Le Loup raconte quant à lui tout simplement une histoire, sans message à proprement parler, et Chat n’a pas de paroles du tout. Des bon morceaux, mais en trop petite quantité tout de même.

Le live étant extrait de quatre concerts différents, on y retrouve des ambiances très variées. Celui de Rennes reste mon préféré : on y retrouve d’une part une assez bonne qualité de son et d’image et une superbe ambiance se dégage du concert. Un sentiment d’osmose entre le public et le groupe se dégage, une rage peu, voire pas, contenue, un public enragé et un groupe à peine plus calme. On y retrouve tout ce à quoi les Bérus nous avaient habitué : acrobates, déguisements, cracheurs de feu...
Le deuxième concert, à Paris, a l’honneur de bénéficier de la plus mauvaise qualité du DVD, et pour cause, il s’agit d’un concert de soutien à la CNT, dans une cave, filmé à la main, sans équipe vidéo ni ingénieur d’aucune sorte. Forcément, la qualité en prend un coup. Qui plus est, seules les parties les plus audibles ont été mises, et de nombreux morceaux sont donc coupés au milieu, et, bien entendu, par manque de place, ni cracheurs de feu, ni acrobates, ni déguisements... En contrepartie, l’ambiance est excellente dans cette partie, sans scène, ni barrières, ni vigiles, le groupe côtoie le public, lui parle...bref le point positif de cette partie.
Le concert au Québec contient la meilleure qualité, une scène immense, un écran géant et un concert en plein air avec un public à perte de vue. Malheureusement, l’ambiance en prend un sacré coup, des barrières, pas une personne du public ne monte sur scène, un aspect chorégraphié, minuté. Là où le groupe gagne en qualité, il perd en spontanéité, en rage, et, manque de pot, c’est ce qui caractérise ce groupe donc, forcément, ça bloque.
Enfin le concert de Dour est peut-être ce à quoi on s’attend le plus de la part des Bérus, sorte de juste milieu entre Québec et Paris, bonne scène et bon son, bonne ambiance et bon public, tout y est, rien ne manque à la fête !

Le CD, quant à lui est juste composé du live du DVD, les deux tiers des morceaux et l’image en moins, le tout extrait du concert au Québec, de ceux de Rennes et Dour aussi, qualité oblige. Les bonus se composent donc d’un documentaire sur le concert au Québec qui permet de voir comment se sont passées les répétitions et l’organisation. On essaie d’y montrer que, même s’il y a des barrières et des vigiles, il y en a moins qu’aux autres concerts. Le film animé, composé de quatre courts métrages d’introduction au concert, est, d’une part, plutôt dur à comprendre, et d’autre part, pas super bien réalisé. La partie réservée au label, composée de trente secondes de live ou clip pour chacun des principaux groupes de FZM, permet de découvrir d’autres groupes bien sympas, parmi lesquels Brigada Flores Magon, Cellule X, Ethnopaire... mais elle est malheureusement bien trop courte. Les bonus cachés enfin, très (trop ?) peu nombreux ou alors très bien cachés, sont peu intéressants à mon goût, à part un extrait d’un autre concert qui a eu lieu quelques jours avant le bouclage du DVD, d’où son absence de la partie live.

En conclusion, ce DVD constitue un très bon moyen de patienter avant l’arrivée du nouvel album de Bérurier Noir (prévu début 2006), malgré le peu de nouveauté et l’ambiance trop différente d’un concert à l’autre pour se faire une opinion sur le retour du groupe. Les bonus, quant à eux, ne sont donc que des bonus (logique, me direz-vous) mais ils auraient pu être beaucoup mieux. Ce nouveau DVD ne permet malheureusement toujours pas de se faire une idée sur l’authenticité des Bérus suite à leur retour, même si l’avis qu’on en tire reste positif.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom