Sur nos étagères
Wow Twist

Wow Twist

Dat Politics

par Fino le 15 mai 2006

3

paru le 31 mars 2006 (Nocturne)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Imaginez-vous en train de vous détendre, vous préparant à l’écoute attentive du disque que vous venez de mettre dans votre platine. Soudain surgit une musique de distributeur de pop corn, rapidement épaulée par de petites voix trafiquées par ordinateur. Si l’on ne doit retenir ne serait-ce qu’une seule et unique chose de Wow Twist, ce serait que l’effet d’entrée (Viper Eyes) du trio est réussi. Alors oublions les quarante minutes d’écoute tranquille que l’on avait prévues et plongeons nous dans cette electro qu’a concoctée Dat Politics, qui a le second mérite d’être particulièrement drôle.

Et comme il serait dommage d’abandonner une recette qui marche, apprêtez vous à secouer la tête au rythme de cette... musique dirons-nous. Les intitulés sont amusants (Turn My Brain Off, excellent morceau, ou encore My Toshibq Is Alive). Mais, car il y a toujours un « mais », ce que l’on craint curieusement dès la première minute, malgré la qualité des deux premières pistes, se matérialise dès la troisième. « Cette electro toute en tension et ces petites voix délicieusement horripilantes ne vont-elles pas finir par me faire balancer mon poste par la fenêtre ? » risque de s’interroger l’auditeur lambda. À ce titre, il est vrai que What’s DAT ? (reconnaissons tout de même encore une fois l’humour des intitulés) est particulièrement énervant. À tel point que le titre suivant, Gravity, que l’on aurait probablement apprécié cinq minutes auparavant, en perd presque toute saveur. Il en est de même pour Roll, suivi du très pop Fake Friend, comme d’habitude marrant mais dont c’est le seul intérêt.

Joyeusement barrée, la musique de Dat Politics provoquera hilarité et enthousiasme, ou convulsions révélatrices d’une irritation profonde. Le stage intermédiaire, à savoir l’écoute mi-amusée mi-sceptique, ne tient guère plus de trois minutes. Toutefois, malgré un affaiblissement coupable de fin d’album (mis à part cet extravagant V.I.D.E.O. Tape), ce Wow Twist devrait ravir les amateurs d’electro loufoque, qui ne tarderont pas à reprendre mécaniquement les refrains en agitant leurs boites crâniennes.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1. Viper Eyes (3’16")
2. Turn My Brain Off (2’37")
3. What’s DAT ? (3’08")
4. Gravity (4’19")
5. Dizzy Zip (2’27")
6. My Toshibq Is ALive (3’25")
7. Roll (3’20")
8. Fake Friend (3’17")
9. Wow Signal (2’39")
10. V.I.D.E.O. Tape (4’01")
11. Flea Wheel Fest (3’58")
 
Durée totale : 36’31"