Playlist
My playlist is full of f**k

My playlist is full of f**k

par Aurélien Noyer le 16 janvier 2012

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Lorsque Douglas Adams décrivait, dans le Guide du Routard Intergalactique, son Propulseur à Improbabilité, il imaginait une machine permettant à des évènements totalement improbables d’exister. On pourrait penser que c’était de la pure science-fiction. Mais, bien que la probabilité en soit infime, il s’est bien trouvé quelqu’un pour enregistrer ces titres.

Attention... L’écoute de ces chansons comportent de sérieux risques pour les personnes non averties !

It’s Halloween - The Shaggs (1969)

On commence avec un grand classique de l’improbable. Nous en avions déjà parlé dans un article qui leur était consacré, les soeurs Wiggins avaient été forcées par leur père à fonder un groupe de rock. Le résultat était tellement mauvais qu’elles sont devenues cultes !

Bohemian Rhapsody - William Shatner (2011)

Interprète-culte du Capitaine Kirk dans Star Trek, acteur-non-moins-culte dans une quantité non négligeable de nanar, William Shatner sort depuis quelques années des albums de spoken-word. Son dernier essai en date : un album-concept contenant des reprises de chansons sur le thème de l’espace, histoire de capitaliser sur ton passé trekkien. Mais on a du mal à voir le rapport lorsqu’il reprend Iron Man (avec Wakk Wylde à la guitare) ou Bohemian Rhapsody, dont il expliquera qu’il n’avait pas écouté l’original avant d’enregistrer sa version. À l’écoute, on le croit sur parole.

Hell’s Bells - Wing (2006)

Découverte au détour d’un épisode de South Park, Wing est une Chinoise vivant en Nouvelle-Zélande qui s’est fait une « spécialité » de reprendre des titres rock ou disco d’une façon très personnelle. Il convient de mentionner qu’elle a au moins dix-neuf albums à son actif.

Windsplitter - L. Ron Hubbard (1982)

Il n’y a pas que Tom Cruise ou John Travolta qui appartiennent à la scientologie. Les théories farfelues de L. Ron Hubbard sur les thétans et le Sombre Seigneur Xenu ont également attaqué le cerveau d’un certain nombre de musiciens de jazz dans les années 70. Ainsi lorsque L. Ron Hubbard décide de composer une BO pour son roman Battlefield Earth (bien avant la catastrophique adaptation ciné), il recrute deux adeptes célèbres, le pianiste Chick Corea (Miles Davis, Return To Forever) et le bassiste Stanley Clarke (Return To Forever, Pharoah Sanders), pour enregistrer Windsplitter !

Tosh.0 
’What What (In the Butt)’ Remix - Uncut and Unplugged
www.comedycentral.com

 

Web Redemption2 Girls, 1 Cup ReactionDemi Moore Picture

What What (In The Butt) - Samwell (ft. Josh Homme) (2010)

Inside Rock ne manque jamais de chanter les mérites de Josh Homme. Mais il faut avouer qu’il parvient encore et toujours à nous surprendre. Comme par exemple lorsqu’il s’associe à Samwell pour reprendre l’immortel What What (In The Butt) de ce dernier... Celle-là, on l’avait pas vu venir !

Hotel California - William Hung (2004)

Découvert par une interprétation surréaliste de She Bangs (de Ricky Martin) à la Nouvelle Star américain en 2003, William Hung a été suffisamment remarqué pour qu’un label lui fasse enregistrer trois albums. Imaginez ! Trois albums de ÇA !!!

LACHE MOI TOUT

Lâche-moi tout - Philippe Muray (2007)

On a dit de Philippe Muray que c’était un réactionnaire. Adulé par les anars de droite un peu con-con, repoussoir des éditorialistes de gauche soucieux de s’acheter une bonne conscience, à chacun de se faire son avis sur l’oeuvre littéraire du polémiste... Par contre, je pense que tout le monde tombera d’accord sur la qualité de son oeuvre musicale.

Can’t Buy Me Love - Peter Sellers (1965)

Peter Sellers interprète les Beatles. ’nuff said !

Jailhouse Rock - Eilert Pilarm (1999)

Les sosies d’Elvis sont légions. Mais quand un Suédois roux qui ne ressemble ni vocalement ni physiquement au King et qui est incapable de chanter juste ou en rythme se met en tête de faire carrière, ça donne forcément des résultats étranges.

I Walk The Line - Leonard Nimoy (1970)

Pour ne pas faire de jaloux, on n’oubliera pas la carrière musicale de Leonard Nimoy, alias Mr Spock. Hélas, on aurait bien aimé qu’il garde le sérieux de son personnage plutôt que transformer la très digne I Walk The Line en ritournelle un tantinet kitschouille.

Poker Face - Eric Cartman (2009)

Non seulement ces génies de Trey Parker et Matt Stone ont eu l’idée de faire chanter du Lady Gaga par Cartman (dans l’épisode Whale Whores), mais en plus leur version a eu droit à une version Rock Band.

The View - Lou Reed & Metallica (2011)

Désolé d’y revenir... mais celle-là, on ne s’en est toujours pas remis !

ACT III : The Bloody Verdict of Verden

Act III : The Bloody Verdict of Verden - Christopher Lee (2010)

D’après le Collège Héraldique de Rome, Christopher Lee est un descendant direct de Charlemagne. Cet immense acteur s’est donc décidé en 2010 à rendre hommage à cet illustre ancêtre, non par un film, mais par une sorte de comédie musicale. Et si les 88 ans de Christopher Lee n’ont absolument pas entamé sa voix de stentor, on peut regretter des arrangements d’un goût parfois douteux.

Découvrez la playlist Schizotrope avec Schizotrope Iii

Humains, Trop Humains - Le Voyageur - Schizotrope (1999)

Il est toujours dangereux de laisser un écrivain monter sur une scène. Il serait tenté de faire n’importe quoi, comme de reprendre un concept étrenné par Gilles Deleuze et d’enregistrer un spoken-work de textes de Nietzsche et Spinoza avec un guitariste en roue libre, sur fond de bip-bips électroniques particulièrement laids...

Air de La Reine de la Nuit - Florence Forster Jenkins (1930s ?)

Et, pour terminer, une petite démonstration que la musique improbable est intemporelle. Florence Forster Jenkins, réputée comme la pire chanteuse lyrique de tous les temps, reprend l’air célèbre de Mozart !



Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom