Concerts
Hard-Fi - The Futureheads - Maxïmo Park - Kaiser Chiefs

Lille (L’Aéronef)

Hard-Fi - The Futureheads - Maxïmo Park - Kaiser Chiefs

Le 5 novembre 2005

par Tami le 28 novembre 2005

La salle de l’Aéronef se remplit lentement, pourtant l’affiche du Festival des Inrocks est plus qu’alléchante... Heureusement, de nombreux anglais ont fait le déplacement jusque Lille pour assister aux prestations des quatre groupes présents ce soir, sinon la salle aurait été bien vide ... Avec de tels groupes, la soirée de cette 18ème édition du Festival des Inrocks promet d’être furieusement dansante.

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail
  Sommaire  

  Hard-Fi et The Futureheads

C’est le groupe Hard-Fi qui a la tâche d’ouvrir les festivités, le quatuor est originaire de Staines (près de Londres) et est mené par le chanteur Richard Archer. Pour être honnête, c’est le groupe que je connais le moins bien. Le nom du groupe et la pochette de leur album CCTV (une pauvre image de caméra de surveillance réalisée en trente secondes à l’aide d’un logiciel graphique) ne m’ont pas donné envie d’en apprendre d’avantage. J’ai quand même fait l’effort d’écouter l’album, mais je n’ai pas réussi à aller au-delà du septième morceau.

JPEG - 4.4 ko

Difficile de rentrer dans l’univers de Hard-Fi, ils n’ont pas vraiment d’identité musicale (entre punk, rock et électro), la voix de Richard Archer ne me séduit pas, son jeu de scène est approximatif, il s’avance vers la fosse pour tenter de faire bouger un peu plus le public mais sa tentative est un échec... Les membres de Hard-Fi sont vraiment antipathiques, le chanteur n’arrête pas de tirer la langue et le guitariste mâchouille vulgairement son chewing-gum tout au long du concert, ajoutez à cela une musique pauvre et un chanteur doté d’un charisme proche du niveau zéro, cela donne le cocktail parfait pour s’ennuyer.

Passons aux choses sérieuses avec The Futureheads, groupe anglais de Sunderland. C’est un quatuor original, composé de deux guitaristes, un bassiste et un batteur mais là ne réside pas leur originalité...

JPEG - 5.4 ko

Il y a un chanteur attitré mais les trois autres membres chantent également, pas seulement en assurant les chœurs mais en exécutant de belles vocalises et harmonies. Ringard me direz-vous ? Non, loin de là. Le mélange de musique garage et de vocalises se marient plutôt bien, ou disons que The Futureheads maîtrisent parfaitement cet exercice de style. Le groupe est très souriant et grâce à des tubes comme A To B, Meantime, Robots, Alms, Decents Days And Nights, The Futureheads reçoivent un bon accueil.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom