Sur nos étagères
Rated R

Rated R

Queens Of The Stone Age

par Aurélien Noyer le 11 novembre 2008

4,5

Paru le 6 juin 2000 (Interscope Records)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Josh Homme est quelqu’un de très contrariant. Depuis des années, il s’évertue à répéter que les Queens Of The Stone Age ne font pas du rock stoner, ce terme qualifiant pour lui une musique destinée à une audience de « shirtless, sweaty, maxi-mullet jock dudes » (quelque chose comme des « crétins machos torse nu, transpirant et arborant une énorme coupe mullet »). Pourtant, il semble oublier qu’il a, dès son deuxième album, donné le bâton pour se faire battre : non seulement lui et son bassiste provenaient de Kyuss, groupe précurseur du stoner et trainaient une belle réputation d’armoire à pharmacie ambulante, mais en plus il consacrait un album entier à l’usage de drogues en tout genre, le bien-nommé Rated R.

Dès le titre, le thème est clair : le terme « Rated R » pourrait en effet se traduire en français par « Interdit aux moins de 16 ans », c’est une classification attribuée en général aux films contenant des dialogues très vulgaires ou d’ordre sexuel, des scènes de nudité explicite, de la violence ou des images gore ou enfin de fortes références à l’usage de drogue. Et à l’écoute du disque, on s’aperçoit que c’est cette dernière option qui a motivé le choix de ce titre. Les paroles de la première chanson se limitent à « Nicotine, Valium, Vicodine, Marijuana, Ecstazy and Alcohol... Co-co-co-co-caïne », celles de Autopilot tournent autour de « The best trip that I’ve ever had [...] I wanna fly, wanna ride with you [...] High up in a jet plane with you », le titre de Better Living Through Chemistry est explicite.

Et les Queens Of The Stone Age de ne pas se contenter de références aux drogues. Rated R est sans doute le meilleur album de rock psychédélique des années 2000 car à l’inverse de nombreux groupes se réclamant d’une sorte de néo-psychédélisme, les Queens Of The Stone Age se sont appliqués à en retraduire l’esprit plutôt que de se limiter à en exploiter les gimmicks habituels. Et même si on retrouve les attributs de la musique psychédélique (voix baignée d’écho, vibraphone, steeldrum, percussions orientales), ils ne sont utilisés qu’avec parcimonie pour éviter d’en faire de vulgaires hochets agités à l’envi dans le but de « sonner comme... »

En outre, là où le néo-psychédélisme se contente trop souvent d’ambiances molles et d’effets éculés, Rated R propose de véritables chansons dont certaines (The Lost Art Of Keeping A Secret, par exemple) révèlent le talent de songwriter de Josh Homme. En outre, l’album se paie le luxe de ne parler que de drogues sans pour autant tomber dans la démagogie pro-drogue racoleuse qui sévit trop souvent dès qu’on touche au psychédélisme (cf. le slogan des Spacemen 3 : « taking drugs to make music to take drugs to »). Rated R est un album sur les drogues et il ne faut pas hésiter à voir dans les paroles de Feel Good Hit Of The Summer une parodie poussée des habituelles chansons sur la drogue.

De façon logique, Rated R ne connaîtra qu’un succès d’estime : ses atmosphères plombées par une basse omniprésente effraieront les aficionados du psychédélisme éthéré alors que les subtilités du songwriting et des arrangements n’intéresseront pas les amateurs du néo-metal lourdingue alors en vogue. Néanmoins, Rated R et ses expérimentations auront préparé le terrain pour la déferlante Songs For The Deaf deux ans plus tard.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Track-listing :
 
1. Feel Good Hit of the Summer (2:43)
2. The Lost Art of Keeping a Secret (3:36)
3. Leg of Lamb (2:48)
4. Auto Pilot (4:01)
5. Better Living through Chemistry (5:49)
6. Monsters in the Parasol (3:27)
7. Quick and to the Pointless (1:42)
8. In the Fade (4:25)
9. Tension Head (2:52)
10. Lightning Song (2:07)
11. I Think I Lost My Headache (8:40)
 
Durée totale : 42:10